la-france-voit-jaune

la-france-voit-jaune

Parlement et parlementaires


Quand le benêt Hamon taille une veste aux Gilets!

RadioBarnum


LE BENÊT HAMON ENTEND LES JAUNES MAIS NE LES SOUTIENT PAS

 

Benoît Hamon, le candidat fantoche des dernières présidentielles (6,3 %), cinquième cancre du premier tour (!), n'a vraiment pas le sens du ridicule. Ainsi, ce mat', sur FranceInfaux, ce petit monsieur insignifiant, ce clown de la gauche bobo-panpan-cul-cul, à la parole mielleuse et à la langue de bois (et de Benoît), n'a eu de cesse de dire à son "interyouveur": "Je comprends les Gilets jaunes mais je ne veux pas me mêler à eux" (ou quelque chose comme ça). Et de justifier les taxes "carbone", tout en ânonnant des propos contradictoires, d'une incohérence qui est un exemple d'école (maternelle?). Lui aussi prétend haut et fort qu'il faut "rouler électrique" et que, pour ce faire, il faut davantage aider les Français à changer d'auto... si on veut arrêter le réchauffement climatique (ne riez pas!). J'en passe et des meilleurs! Naturellement, ce triste sire n'a pas manqué de cautionner la désinformation institutionnalisée qui consiste à faire croire au bon peuple soumis que le "mouvement" est le fait d'officines politiques d'extrême droite ET d'extrême gauche (très drôle!).

 

Méluche et Marine main dans la main sur les Champs Élysée? Vous l'avez rêvé? Le Grand Benêt Benoît l'a fait!

 

Ce pitoyable ambitieux hypocrite (ou inconscient) a fustigé le noble Lassalle, député qui, selon lui, transforme l’Hémicycle en cirque Barnum (ou quelque chose comme ça). Le GJ de M. Jean Lassalle était la manifestation visuelle d'une opinion et d'une conviction que, dans un Palais Bourbon godillot qui sent la m..., il n'est plus possible de faire entendre sinon que par des actions d'éclat.

 

Quel benêt ce Benoit!

 

France Infaux, remettez-nous donc chaque matin dix minutes du Benêt Benoît... pour qu'on rit un peu, à défaut du regretté Michel Colucci!


22/11/2018
0 Poster un commentaire

Pour l’abolition des privilèges liées aux fonctions électives

Pour l’abolition des privilèges liées aux fonctions électives

 

 

Nous, peuple de France, travailleurs salariés, entrepreneurs indépendants, professionnels libéraux, agriculteurs, fonctionnaires de l’Etat ou des collectivités territoriales, retraités, chômeurs,

 

Déclarons injustes, illégitimes, contraires à la devise

« Liberté, égalité, fraternité », et sources de spoliation du peuple,

 

Les privilèges susmentionnés accordés abusivement et entérinés par l’usage,

aux individus élus par la Nation pour assurer le fonctionnement normal de l’Etat,

 

 Ces privilèges, outre leur nature contraire à la devise nationale, ne reposent sur aucune justification réelle et la nécessité de leur existence est démentie par le statut des fonctions éligibles tel qu’exercé dans des nations dites démocratiques où les individus mandatés par le peuple ne bénéficient d’aucuns avantages spécifiques ou de prestige,

 

Nous, peuple de France, salariés payés au SMIC ou avec des rémunération confortables, paysans besogneux ayant des difficultés à vivre de nos terres,

professionnels indépendants criblés de charges dues aux taxes et cotisations multiples,

propriétaires de maisons ou d’appartements modestes lourdement taxés,

locataires confrontés aux augmentations de loyers, du coût du chauffage, y compris dans le parc immobilier dit « HLM » ou logements sociaux,

 

Nous, retraités ayant cotisé notre « vie active » durant, ayant pour certains « servi sous les drapeaux », ayant travaillé dur pour élever et éduquer nos enfants, l’actuelle jeunesse de France,

 

Nous, retraités, époux ou épouses veufs, bénéficiaires d’une pension modeste,

et d’une pension dite « de réversion » que nous jugeons inaliénable,

 

Nous, étudiants issus de familles modestes, confrontés aux difficultés de logement dans nos villes universitaires, au coût des fournitures utiles à nos études, au coût de la nourriture et des restaurants universitaires,

 

  Nous, policiers, gendarmes, militaires, confrontés aux restrictions budgétaires concernant le quotidien de notre existence,

 

Réclamons d’une seule voix,

la suppression totale et définitive de tous les privilèges iniques rattachés aux fonctions électives acquises par des élections nationales, régionales, départementales tels que :

 

- indemnités complémentaires au titre de fonctions spécifiques rattachées à la fonction principale, voitures de fonction, chauffeurs, domestiques, gratuité des transports, exonération fiscales de toutes sortes, retraites liées aux fonctions électives avec effet rétroactif total pour tous les anciens élus depuis 1958, la suppression de la gratuité totale et systématique de logement aux chef de l’Etat, ministres, hauts fonctionnaires, avec réaffectation des « palais de la République » y compris l’Elysée à des services administratifs ou publics adaptés, avec relogement facultatif des gens de pouvoir élus dans des habitats non luxueux, avec prise en charge partielle et contrôlée des frais liés aux dépenses quotidiennes, telles que factures d’électricité, de téléphone, de chauffage ou d'entretien d'usage, la suppression de tous les services de prestige et leur personnel, tels qu’huissiers en habit, cuisiniers, serveurs, coiffeurs, maquilleuses, porteurs de parapluie ou ouvreurs de portières, ces fonctions n’étant maintenues que pour des évènements exceptionnels et de représentation nationale justifiées par l’intérêt public.

 

 

Une pétition est en ligne sur ce lien


30/11/2018
0 Poster un commentaire

OU TROUVER LES FINANCEMENTS ?

 

 

 

 

CARRE JAUNE SENAT.JPG

Sources: le site officiel du Sénat!
https://www.senat.fr/role/senateurs_info/statut.html

 

 

Une bonne tirelire à briser définitivement (parmi beaucoup d'autres) mise en place par Napoléon 1er pour créer une nouvelle noblesse... Les Sénateurs opinent mais ce sont les députés qui décident ! Un ralentisseur coûteux des procédures législatives dont le seul profit est celui du microcosme de la Maison sénatoriale.

 

La constitution a vraiment besoin d'être mise à la corbeille (pas celle de la Bourse, elle y est déjà)!

 

 


30/11/2018
0 Poster un commentaire

Lassalle affaire pour le Parlement !

Le règlement de l’Assemble nationale impose aux députés des tenues «neutres».

« Je vous rappelle au règlement : M. Lassalle, veuillez immédiatement retirer ce gilet. »

 

 


22/11/2018
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser