la-france-voit-jaune

la-france-voit-jaune

Panique au Château et ailleurs


L'AN 2 des Gilets Jaunes

UN NOUVEL ÉLAN

qui embarrasserait le macronisme

et ses collabos ! 

 

 

 

 

 

Contester et se rebeller contre l'illégitimité du pouvoir en place et ses lois scélérates peut se faire dans la légalité (préambule de la Constitution).

 

Un pouvoir sur la défensive réprime facilement et violemment si les manif' de toute sorte sont illégales. Dès lors qu'il y a le cadre juridique et règlementaire, le pouvoir se trouve démuni contre la contestation qu'il ne peut plus réprimer sous peine d'être montré du doigt par la "communauté internationale". De plus, si une manif' est déclarée et autorisée, toute entrave au droit fondamental d'expression peut faire l'objet de plaintes en bonne et due forme (une simple lettre en recommandé avec accusé de réception sur papier libre adressée au Procureur de la République): si celle-ci, motivée, circonstanciée, est classée "sans suite", alors on peut étaler sur la place publique le caractère partial et anti-constitutionnel des pratiques judiciaires.

 

 

Déclarer et encadrer sérieusement les manif' est une arme redoutable contre le pouvoir et coupe l'herbe sous les pieds des médias collabo qui dénigrent les contestataires.

 

 

Le Mouvement jaune doit s'enclencher, je crois, sur cette nouvelle phase: les manif' régionales ou locales déclarées et hebdomadaires accompagnées d'une com' bien orchestrée et d'une "plate-forme" de revendications précises mais intransigeantes à "maxima" et non "à minima". L'esprit GJ n'est pas l'esprit syndicaliste: c'est l'esprit du sans-culotte ou du chouan de Vendée ou du Communard de 1870 (eh oui, des courants pourtant très opposés!) qui s'oppose bec et ongles à ce qui lui paraît inacceptable!

 

 

D'autres types de "manif' " non répréhensibles et particulièrement efficaces peuvent être encouragées et qui seraient autant de gestes civiques responsables et significatifs, régulière, à date fixe et sur 24 heures à l'échelle nationale:

- Déserter les grandes surfaces au jour fixé en n'achetant que chez les petits commerçants de proximité (contestation de la société du profit, des multinationales, des valeurs boursières).

- Acheter les fruits-primeurs, quand c'est possible, uniquement aux paysans en vente directe ou sur les marchés (soutien à la paysannerie, à la vérité des prix, à la qualité des produits: manger moins mais mieux).

-  Ne pas aller au cinéma ni au restaurant ni dans les discothèques.

- Ne pas regarder les chaînes "à pub" y compris les chaînes publiques durant toute une journée.

-  Ne pas acheter de quotidiens ou autre presse écrite dites "d'info" (infaux).

-  Pas d'achat de carburant.

-  Rouler à 80 pour ne pas engraisser les radars!

- Retirer des espèces au maximum de ses disponibilités pour paniquer les banques.

 

...cette liste n'est pas exhaustive!

 

PAYS TORDU.jpg

 

 

 

 

 

 


11/01/2019
0 Poster un commentaire

L'ultra-violence du gouvernement macroniste

LE POUVOIR AUTORITAIRE ET LIBERTICIDE NOUS BASSINE
avec "l'ultra-violence" des GJ !

 

 

Ben voyons!

 

Des vieilles gens, des "citoyens", femmes et jeunes gens, matraqués, gazés, mutilés, amputés, tirés comme des lapins avec des projectiles dangereux, tabassés à terre à coups de pieds, tirés par les cheveux, autant "d'images" que nos pseudo-protecteurs de la "République" ne jugent pas "ultra-violentes".

 

Un boxeur face à des fonctionnaires anti-émeutes, une porte enfoncée, deux voitures saccagées dans une cour de ministère, voilà qui est qualifié d'ultra-violence et "justifie" de NOUVELLES lois "plus" répressives...

 

...

 

Bien vite oubliés les milliers de voitures régulièrement incendiées dans les villes (et même, désormais, dans nos campagnes), les devantures détruites, pillées, les pompiers quotidiennement canardés, les SAMU lapidés, les policiers voués à être brûlés vifs dans leurs véhicules - j'en passe et pas des moins pires! Et si déjà on appliquait les lois existantes pour rétablir le "droit" et faire cesser la violence, la vraie, la pérenne, ... dans les cités?

 

 

Le Gilet Jaune? Bouc émissaire de tous les maux actuels?

 

La république en danger?

 

 

Une telle avalanche d'anti-vérités et de manipulations éhontées de la réalité est LA MARQUE (jaune) d'une authentique dictature!

 

 

 

La France est, DE FAIT, la Roumanie

de Ceausescu en 1989

 

 

 

La révolution roumaine a été déclenchée par les dépenses dispendieuses du pouvoir pour lui-même et la pauvreté d'un petit peuple qui avait du mal à FINIR SES MOIS. Ses "apparatchik" (membres de l'appareil d'État) jouissaient sans vergogne de nombreux avantages qui leur étaient réservés.

 

Le Président Ceausescu concentrait TOUS les pouvoirs, usant et abusant des richesses du pays au détriment de la population, se plaisant dans des résidences luxueuses entouré d'une cour de godillots carriéristes et richement payés, décidant de tout en despote absolu, grand maître des médias imprimés ou audiovisuels, tous dévoués à "sa" personne...

 

Ceausescu, qui ne se prenait pas pour Jupiter, se croyait cependant dieu et se revendiquait comme le sauveur de la Nation...

 

CQFD

 

 


08/01/2019
0 Poster un commentaire

ARRESTATION ET GARDES A VUE ARBITRAIRES

 

La France est-elle en dictature?

 

 

Le Ministère de l'Intérieur, avec ses fonctionnaires,

sont dans l'illégalité flagrante

 

 

 

Toute personne arrêtée sans motif pénal tel que défini dans le code pénal, l'est illégalement. L'entrave à la libre circulation des personnes, au motif (non avoué) qu'elles se rendent à une manifestation sur la voie publique, et dès lors qu'aucun élément matériel n'atteste que lesdites personnes ont le projet de commettre un délit, ne peuvent être interpellées et mise en gade à vue.

 

Ces abus de pouvoir, dignes des pires dictatures bananières ou du "bloc communiste" d'avant le Mur de Berlin, sont répréhensibles par la Loi et doivent faire systématiquement l'objet de plaintes.

 

De toute urgence, il convient en premier lieu d'adresser des signalements par lettre au défenseur des Droits dont les coordonnées sont sur ce lien: https://www.defenseurdesdroits.fr/

 

Ce signalement est gratuit.

 

Tout plaignant a droit à un avocat, commis d'office en cas de besoin et sans bourse déliée. L'Aide Judiciaire est prévue pour suppléer aux manques de ressources.


Ce droit d'être assisté par un avocat, choisi par la personne gardée à vue ou commis d'office, existe DES LE DÉBUT de la procédure.

 

 

Article 62-2 du Code e Procédure pénale

Créé par LOI n°2011-392 du 14 avril 2011 - art. 2

 

 

 

"La garde à vue est une mesure de contrainte décidée par un officier de police judiciaire, sous le contrôle de l'autorité judiciaire, par laquelle une personne à l'encontre de laquelle il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu'elle a commis ou tenté de commettre un crime ou un délit puni d'une peine d'emprisonnement est maintenue à la disposition des enquêteurs.

 

Cette mesure doit constituer l'unique moyen de parvenir à l'un au moins des objectifs suivants :

 

1° Permettre l'exécution des investigations impliquant la présence ou la participation de la personne ;

 

2° Garantir la présentation de la personne devant le procureur de la République afin que ce magistrat puisse apprécier la suite à donner à l'enquête ;

 

Empêcher que la personne ne modifie les preuves ou indices matériels ;

 

4° Empêcher que la personne ne fasse pression sur les témoins ou les victimes ainsi que sur leur famille ou leurs proches ;

 

5° Empêcher que la personne ne se concerte avec d'autres personnes susceptibles d'être ses coauteurs ou complices ;

 

6° Garantir la mise en œuvre des mesures destinées à faire cesser le crime ou le délit."

 

Nous sommes donc, depuis le 17 décembre, et sur ordre du Ministre de l'Intérieur, dans un pays où on arrête les gens et les met en garde à vue pour des délits qu'on leur prête l'intention de commettre, et ce, au seul motif qu'elle exerce leur liberté d'expression et d'opinion garanties par le préambule de la Constitution (déclaration des Droit de l'Homme), dans le cadre du droit de manifestation garantie par la Constitution de la République.

 

Arrêter un casseur, ça va! Arrêter un retraité âge qui manifeste, bonjour les dégâts!


16/12/2018
0 Poster un commentaire

R.I.C. ou pas ? Telle est la question !

Faits divers et méfaits d'automne

 


LE BARBU DE MATIGNON

N'A RIEN COMPRIS AU FILM !

 

 

 

A la demande légitime et naturelle de "R.I.C.", le triste poilu du menton de l'Hôtel Matignon répond en substance: "Oui mais..., pas 'sur n'importe quel sujet ni dans n'importe quelles conditions' (sic)...."

 

Et d'ajouter pour commenter: "Sur les faits de société, pourquoi pas?"...

 

Autrement dit, pour tout ce qui est de la GESTION du pays, des finances, des règles constitutionnelles, des LOIS qui pèsent sur notre vie ou l'empoisonnent, des règlements ubuesques, de la limitation de vitesse, etc.:

 

"Circulez, les gueux, Ce n'est pas de votre compétence!"

 

Or précisément, c'est de cette condescendance paternaliste et infantilisante des (mal) "élus" politiciens professionnels et technocrates "hors sol", parasites s'engraissant sur le dos du contribuable, que le peuple de la France profonde

 

NE VEUT PLUS !

 

 

Au nom de quelle logique?

 

Au nom de quelle légitimité?

 

...Un gouvernement déciderait-il de CE QUI EST "recevable" au débat public ou NON?

 

TOUT, de la nature de l'impôt à la loi pénale, a vocation NATURELLE à être discuté PAR le peuple et POUR le peuple...

 

M. Philippe, vous avez l'âge de mon fils, mais vous êtes d'un autre monde, condamné, pourri, obsolète. Vous avez été formaté par des écoles ringardes aux enseignements périmés! Vous et vos semblables politiques êtes les cellules cancéreuses du tissu d'une caste frappée d'une maladie incurable et qu'il faut éradiquer de la société, pour le salut du peuple.

 

Et le salut de la Nation France !

 

Que vous le vouliez ou non, votre espèce est en voie de disparition à vitesse grand V !

 

Alors, allez-y ! profitez encore (un peu) des lambris dorés de vos hôtels particuliers haussmanniens, des tapis rouges coûteux, des honneurs et des ouvreurs de portières en gants blancs, de vos petits plateaux d'argent sur les tables ovales, un jour est proche où tout cela ne sera pour vous et votre clique qu'un souvenir ombreux !

 

C'est inéluctable !

 

 


17/12/2018
0 Poster un commentaire

Philippe Edouard : "Je maintiens le cap mais j'en réduirais la vitesse".

Le Ministre qui prétend éteindre l'incendie

d'une maison

avec un verre d'eau!

 

 

"Suspendre pour six mois" l'agonie des petites gens, des retraités, des campagnes... Quelle grâce, votre Majesté! Le gouvernement Macron (c'est ainsi qu'il conviendrait de dire), n'a vraiment rien compris au film de la vie en jaune!

 

 

LCI PHILIPPE.JPG

 

 

"Identifier (?) et mettre en place des mesures d'accompagnement" pour compenser les taxes..., notamment par des "aides" (financées par les impôts!) est une façon subtile voire perfide de dire "je maintiens le cap mais j'en réduirais la vitesse".

 

Trop tard et à côté de la plaque, Messieurs du pouvoir ("messieurs" car la parité n'est pas en place avec l'Élysée et Matignon)! Le peuple de France, dans son immense majorité, réclame autre choses que des mesurettes trompe-l’œil. Le peuple veut une redistribution des richesses du pays, une vraie gouvernance reliée aux besoins de la population, une reconstruction du tissu social rural, du monde du travail, des services publics...

 

Votre discours, M. le Ministre, est un coup d'épée dans l'eau torrentueuse où vous êtes en train de patauger et commencez à suffoquer!


04/12/2018
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser