la-france-voit-jaune

la-france-voit-jaune

Mettre de l'eau dans son jaune

La France a la jaunisse

 

Motivations éclectiques? Opinions politiques opposées?

 

Et alors?

 

Je pense que, dans ce cas sans précédent, il faut accepter de mettre de l'eau dans son vin: le gilet jaune est un signe de ralliement et fédérateur d'un mécontentement général anti-gouvernemental et à ce titre, devrait être arboré sans distinction "de race, d'appartenance à une religion - et d'opinions"!

 

C'est justement ce qui fait sa force...

 

Le socle des doléances fait l'unanimité et c'est SUR CELUI-CI que le peuple nourrit sa fronde: les taxes, les impôts, la disparition des services publics avec les privatisations au détriment des usagers, la désertification médicale, les privilèges accordés aux élus, l'enrichissement éhonté des riches, le non respect des retraités et des vieux, la banalisation des agressions impunies contre les pompiers et la police et le laxisme programmé contre la criminalité "ordinaire" et les défaillances idéologiques de la Justice, l'arrogance du pouvoir et des parlementaires godillots, la tyrannie des bureaucrates de Bruxelles avec leurs "normes européennes" imbéciles et leurs lois liberticides, etc.

 

N'en jetez-plus, la coupe est pleine!

 

Samedi dernier, sur un rond-point, j'ai longuement bavardé avec deux groupes différents à différents moments de la journée: chacun de ces groupes, dont les individus avaient entre 40 et 70 ans, issus de couches sociales différentes, actifs ou retraités, électeurs de "droite" ou de "gauche", du "centre" ou d'ailleurs, du Mélenchoniste au Le Peniste, faisait chorus dans une discussion sage, posée, amicale et quasiment fraternelle...

 

Avant le Gilet Jaune, a-t-on vu causer ensemble, calmement, sur un lieu de manif', un électeur de "gauche", du "centre", de la "droite" ou du FN?

 

Construire une nouvelle société affranchie de la finance, des lobbys et des carriéristes politiciens, peut-être bien que c'est par un gilet jaune que ça peut commencer..., car les partis qui ont pignon sur rue avec trésorerie, subventions et permanents richement payés, et autres syndicats ne sont que des officines qui se nourrissent du mécontentement des gens du peuple.

 

 

 

 

a voté 3.jpg



23/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour